Qu’est-ce qu’une micro-forêt ?

Il s’agit d’une plantation réalisée de manière réfléchie pour créer un véritable écosystème complexe. Ce type d’espace forestier est plus résilient, permettant à l’environnement qui l’accueille d’être plus agréable, plus sain, et plus soutenable.

Afin de comprendre ce qu’est une micro-forêt, il est important de savoir ce qu’est une forêt à proprement parler. Comme Francis Hallé*, le présente : « une forêt, c’est beaucoup de plantes que l’on voit, et énormément d’animaux que l’on ne voit pas. C’est un réel écosystème composé de champignons, de plantes, de bactéries et d’animaux. Il y a une vraie richesse, de la biodiversité, avec des processus écosystémiques complexes. Les échanges de matière et d’énergie entre la faune, la flore et le sol se comptent en milliards. ». Pour le botaniste français, la forêt est composée de très nombreuses espèces d’arbres. Elle se sème toute seule et pousse sans aucune intervention humaine. 

Dans le cas des micro-forêts, le sol est d’abord regénéré. De tout jeunes arbres y sont plantés en imitant les forêts les plus naturelles de nos régions. La forêt reçoit un coup de pouce au démarrage. Et puis elle fait sa vie. La micro-forêt ne ressemble donc pas à une plantation classique d’arbres forestiers ou ornementaux. 

Le concept de micro-foret est né grâce au Professeur Miyawaki. Il affirme que cette méthode permet de donner vie à des forêts plus naturelles, qui s’épanouissent en parfaite autonomie, sans que l’homme doive intervenir. La méthode de plantation proposée a été inventée en 1970. Elle a permis à au botaniste Japonais de remporter le « Prix Blue Planet ». Cette façon de faire consiste à planter des essences indigènes très variées. Les arbres poussent serrés les uns contre les autres. On les stimule ainsi à grandir très vite. Une telle forêt peut atteindre sa taille adulte en 20 ans seulement, au lieu d’un siècle dans la nature et amener une biodiversité très riche en peu de temps.  Cette méthode développée depuis plus de 40 ans, a fait ses preuves et est utilisée aux quatre coins de la planète. 

*Botaniste de renommée internationale et spécialiste des forêts primaires